Toutes les actualités

Graduel et antiphonaire à l'usage de la maison royale de Saint-Louis des Invalides, pour les fêtes les plus solennelles de toute l'année, 1682

A découvrir et feuilleter en intégralité en cliquant sur ce lien

 

L'ouvrage comprend 295 pages et rassemble les chants liturgiques de toutes les grandes fêtes qui scandent l'année religieuse. La première partie est le graduel (116 pages), où chaque office de fête est introduit par une grande composition florale. La deuxième partie est l'antiphonaire (107 pages), qui comprend les mêmes fêtes avec un parti décoratif différent. La fin de l'ouvrage comprend les premières pages d'un office demeuré inachevé, In Epiphania domini. L'ouvrage était destiné à la pratique collective du chant grégorien. Les moines l'utilisaient dans le choeur de l'église, placé sur un lutrin, afin qu'il puisse être aisément lu par la communauté monastique. Par mesure d'économie, un seul livre devait permettre à une cinquantaine de moines de lire la partition à une certaine distance. Des enluminures rehaussent en général la première lettre d'une messe destinée à une grande fête.

 

(C) Paris - Musée de l'Armée, Dist. RMN-Grand Palais / image musée de l'Armée