Monographie

Le pacte autobiographique

  • Le pacte autobiographique
  • Nouvelle édition augmentée
  • Paris : Ed. du seuil, DL 1996
  • 1 vol. (381 p.) : couv. ill. en coul.; 18 cm
  • Points. Série Essais 326 1264-5524
  • 978-2-02-029696-0
  • Points. Série Essais 326 1264-5524
  • 844
  • Bibliogr. p. 345-[354] et p. 371-[382]. Notes bibliogr. Index
  • Point de croisement d'interrogations multiples, l'autobiographie se présente d'abord comme un texte littéraire. Philippe Lejeune met donc au premier plan le mécanisme textuel qui produit l'œuvre, et il examine à partir de là le statut de la notion de genre en général. Une écoute analytique - particulièrement appropriée dans le cas de l'autobiographie - vient transformer et enrichir l'appareil de la poétique. Réflexion théorique, ce livre est aussi et surtout un travail de lecture, où Rousseau côtoie Leiris, et Gide, Sartre : «Le choix des textes s'explique par le désir critique de l'interprète. L'interprétation délibérée, comme la lecture naïve, est un processus de transformation du texte. J'ai voulu que cette transformation se fasse en toute clarté, sans dissimuler le jeu ni le plaisir de l'interprète : c'est manière de le contrôler, d'éviter qu'il ne tourne au "bon" plaisir, c'est-à-dire à l'arbitraire.» [4e de couv.]
  • Lien copié.