Monographie

Tourville [Texte imprimé] / Daniel Dessert

  • Texte
  • Tourville [Texte imprimé] / Daniel Dessert
  • Paris : Fayard, 2002
  • 371 p.
  • 2-213-59980-7
  • Tourville fut certainement le plus grand homme de mer de l'Ancien Régime. Selon Saint-Simon, même les Anglais et les Hollandais reconnaissaient qu' il possédait à la perfection toutes les parties de la marine, depuis celle du charpentier jusqu'à celle d'un excellent amiral . Rien ne prédestinait ce cadet d'une famille originaire de Normandie à devenir maréchal de France, d'autant que son esprit d'indépendance n'était guère apprécié à l'époque du Roi-Soleil. Entré très jeune dans l'ordre de Malte, il se distingua d'abord contre les Barbaresques et acquit une connaissance de la Méditerranée qui lui fut précieuse tout au long de sa carrière. Nommé vice-amiral des mers du Levant, il gravit ensuite pas à pas les échelons de la marine royale. À la fois chef de guerre et technicien, il sut en certaines occasions désobéir aux ordres de Versailles, ce qui lui permit de triompher des Anglo-Hollandais à Béveziers. Le nom de ce grand capitaine rompu aux réalités du terrain reste pourtant attaché à la défaite de La Hougue (1692), conséquence inéluctable de la stratégie d'un monarque méconnaissant les choses de la mer et d'un pouvoir politique trop sûr de lui et trop coupé du monde...
Lien copié.