Article

Les droits des femmes en Tunisie : acquis ou enjeux politiques ? [article] / Hafidha Chekir

  • Les droits des femmes en Tunisie : acquis ou enjeux politiques ? [article] / Hafidha Chekir
  • PP. 365-380
  • Depuis le départ de Ben Ali, le 14 janvier 2011, certaines voix se sont élevées pour remettre en cause les droits des femmes tels que reconnus et garantis dans le code du statut personnel, en particulier dans le code du statut personnel, en particulier les militants et dirigeants du mouvement islamiste Ennahda. Mais la société civile a réagi à chacune de leurs tentatives et s'y est fortement opposée. Quant à la partie qui est une revendication des mouvements féministes à travers le monde, elle a bien été défendue et mise en pratique durant les premières élections de l'Assemblée nationale constituante d'octobre 2011, mais elle s'est, en même temps, heurtée à une opposition farouche qu ien a limité les résultats positifs. L'obtention de la majorité au sein de l'Assemblée nationale constituante du parti islamiste Ennahdha a fait craindre aux femmes la perte de leurs droits et les ont incitées à une vigilance permanente pour obtenir la constitutionnalisation de leurs droits, ce qu'a entériné la Constitution de 2014, victoire d'un combat séculaire.
Lien copié.