Monographie

Politique de l'indépendance : formes et usages contemporains d'une technologie de gouvernement / [colloque, 12 et 13 janvier 2017, à Paris]; [organisé par le CESSP, Centre européen de sociologie et de science politique]; Bastien François & Antoine Vauchez (dir.); avec les contributions de Maria Bigday, Isabelle Boucobza, Larbi Chouika... [et al.]

  • Texte
  • sans médiation
  • Volume
  • Politique de l'indépendance : formes et usages contemporains d'une technologie de gouvernement / [colloque, 12 et 13 janvier 2017, à Paris]; [organisé par le CESSP, Centre européen de sociologie et de science politique]; Bastien François & Antoine Vauchez (dir.); avec les contributions de Maria Bigday, Isabelle Boucobza, Larbi Chouika... [et al.]
  • Politique de l'indépendance formes et usages contemporains d'une technologie de gouvernement [colloque, 12 et 13 janvier 2017, à Paris] Villeneuve d'Ascq Presses universitaires du Septentrion 2020 Espaces politiques 978-2-7574-3008-8
  • Villeneuve d'Ascq Presses universitaires du Septentrion 2020
  • 1 vol. ( 340 p.) : couv. ill. en coul.; 24 cm
  • Espaces politiques
  • 978-2-7574-2948-8
  • 2-7574-2948-5
  • 9782757429488
  • Espaces politiques 1764-3716
  • 321.8
  • Autres contributeurs : Quentin Deforge, Nicolas Fischer, Clément Fonta, Bastien François, Eric Gobe, Stéphanie Hennette-Vauchez, Sandrine Lefranc, Thomas Lépinay, Julien Louis, Martino Maggetti, Maïlys Mangin, Julien O'Miel, Cécile Robert et Antoine Vauchez
  • Notes bibliogr.
  • "Banquier central européen conduisant la politique monétaire, juge constitutionnel tranchant les hard cases de la démocratie, agence de régulation organisant la protection des données numériques ou la prévention des risques sanitaires, ou encore déontologue veillant à la probité publique des dirigeants politiques : depuis les années 1990, nos démocraties sont de plus en plus traversées par des acteurs qui tirent leur légitimité de leur extériorité revendiquée, voire de leur critique des carences de la politique représentative des élus et des gouvernants. Cet ouvrage interroge l'étonnante ubiquité sociale de ce registre de "l'indépendance" qui s'est imposé comme une technologie politique tout terrain. En s'appuyant sur des contributions tirées de la sociologie, du droit, et de la science politique, il propose tout à la fois un inventaire et un cadre d'analyse historique et comparé de cette politique de l'indépendance qui redéfinit aujourd'hui les acteurs, les types de compétence, mais aussi les conditions d'exercice du pouvoir dans nos démocraties."
Lien copié.