Thèse en ligne

Former le soldat de la paix [Ressource électronique] : étude sur l'évolution de la formation militaire en France et en Allemagne dans la perspective de la construction européenne de la défense / Joe͏̈l Hardy; sous la dir. de Michel Soe͏̈tard

  • Former le soldat de la paix [Ressource électronique] : étude sur l'évolution de la formation militaire en France et en Allemagne dans la perspective de la construction européenne de la défense / Joe͏̈l Hardy; sous la dir. de Michel Soe͏̈tard
  • Former le soldat de la paix étude sur l'évolution de la formation militaire en France et en Allemagne dans la perspective de la construction européenne de la défense Joe͏̈l Hardy [S.l.] [s.n.] 2003 2 vol. (468 f.)
  • Lyon : Université Lumière Lyon 2, 2003
  • 355.223
  • Titre provenant de l'écran-titre
  • Bibliogr.
  • Reproduction de Thèse de doctorat Philosophie. Histoire. Education Lyon 2 2003
  • Aujourd'hui, en Europe, le rôle d'une armée nationale déborde la sauvegarde des seuls systèmes nationaux. Aussi, cette étude vise à définir des conditions pour la construction européenne de la défense dans le champ de la formation du soldat de la paix. Dans une démarche compréhensive, on peut observer que les différences entre le centralisme français et le fédéralisme allemand s'étendent aussi à l'armée. Cependant, bien qu'inscrites historiquement dans les Lumières et le Romantisme, elles n'entravent pas l'œuvre de la Bildung. Aussi, sous l'éclairage du projet de paix perpétuelle de Kant, les fondements de la formation des soldats de la paix reposent sur les effets d'une comparaison sensée. Sur la base du couple franco-allemand, le passage du sentiment d'appartenance à une forme de contractualisation sociale consiste alors à concilier les spécificités culturelles de l'armée française et de la Bundeswher qui s'opposent en apparence et qui, en réalité, sont complémentaires.
  • In Europe today, the role of Armed Forces goes further than pure national security. This study attempts to define the fundamental requirements for European building in the field of peace-keeping training. As part of a comprehensive process, it appears that differences between French centralism and German federalism extend to the Armed Forces. However, whilst historically rooted in the "Lumières" and the "Romantic" movements, they do not limit the work of the "Bildung". Moreover, Kant’s work on perpetual peace suggests that the fundamentals of peace-keepers’ training rely on the sensible balance. Based on the Franco-German motor, the transition from a membership feeling to some sort of social contract requires reconciliation of the existing cultural differences between the French Armed Forces and the Bundeswehr, which appear to contradict each other but are actually complementary.
Lien copié.