Article

Pourquoi les religions reviennent. 2, Diversité

  • Pourquoi les religions reviennent. 2, Diversité
  • (Intervieweur)
  • 2016
  • p. 78-89 : ill. en noir et en coul.
  • Notes bibliogr.
  • 1. Les monothéismes, ressemblances et différences / Pierre Gisel. - 2. Du judaïsme à l'ère postmoderne / Shmuel Trigano. - 3. Jan Assmann et la "révolution monothéiste" / Philippe Büttgen. - 4. De l'héritage grec dans l'islam / Christian Jambet. - 5. Sanjay Subrahmanyam : «Les modalités du retour du religieux varient selon les pays» / propos recueillis par Arnaud Bauer
  • 1. Leur attribuer une racine commune (tous « enfants d'Abraham ») peut être de bonne volonté, mais n'explique rien ni ne fait rien voir. Les monothéismes contiennent en réalité une diversité de doctrines et de postures de fond. - 2. La constitution d'une nation israélienne a remis sur le devant de la scène le lien étroit entre collectivité et religion dans le judaïsme. Y a-t-il un « retour du religieux » dans le judaïsme ? Il serait plus approprié de parler de sa fin si, par « religieux », on entend une mutation de la religion inséparable de la modernité. L'entrée des Juifs dans la citoyenneté fut en effet marquée par le passage d'une socialité de condition collective à celle de « confession » individuelle. - 3. L'idée d'une violence intrinsèque au monothéisme est un très ancien cliché qui resurgit aujourd'hui, manié ad nauseam par certains contre l'islam et par d'autres envers le christianisme, en lien parfois avec une valorisation un peu facile de la « tolérance polythéiste ». Peut-elle être plus que cela ? Depuis son Moïse l'Égyptien de 1997 (Aubier, 2001), l'Allemand Jan Assmann (né en 1938) s'est employé à modifier en profondeur notre façon de considérer non seulement le « monothéisme », concept tardif (apparu seulement à la fin du XVIIIe s.) et fragile, mais aussi le sens même de son opposition avec le « polythéisme ». - 4. L'influence de la philosophie grecque en terre d'islam est majeure. Le monde des idées a inspiré une conception du Prophète comme guide des âmes. - 5. Sanjay Subrahmanyam est l'un des pionniers du tournant global de l'histoire ces dernières années. Il insiste sur l'importance d'aborder les changements historiques à la lumière des interactions entre les sociétés, sans basculer dans les cloisonnements intellectuels ou le cadre national. [Sources : auteurs]
Lien copié.