Monographie

Stendhal, roman et liberté : Victor Brombert

  • Texte
  • sans médiation
  • Stendhal, roman et liberté : Victor Brombert
  • Paris : de Fallois, impr. 2007
  • (18-Saint-Amand-Montrond; Impr. Bussière)
  • 1 vol. (164 p.) : couv. ill. en coul.; 23 cm
  • 978-2-87706-641-9
  • 9782877066419
  • 843.7 (critique) 23
  • Chronologie. - Trad. par l'auteur de : "Stendhal, fiction and the themes of freedom" Bibliogr. p. [159]-160. Notes bibliogr. en fin d'ouvrage
  • L'auteur étudie les thèmes stendhaliens de la liberté et de la recherche du moi. Victor Brombert aborde divers aspects intimement liés entre eux : la quête de la sincérité, la difficulté de se connaître soi-même, l'identité comme acte de création, l'importance du masque et du déguisement. Ce livre sur Stendhal offre de nombreux aperçus sur le lien entre autobiographie et roman. L'auteur éclaire les rapports complexes entre le romancier et ses personnages, aussi bien qu'entre le romancier et son lecteur. Il montre comment les procédés narratifs et le ton de Stendhal - ton primesautier, irrévérencieux, elliptique, transformant le lecteur en complice - se trouvent à l'origine d'une ironie poétique qui protège, de façon souvent ambivalente, une sensibilité toujours inquiète. Cette ironie marque aussi la modernité de Stendhal, car le romancier, à l'encontre des grands romantiques, se méfiait de toute emphase, de toute grandiloquence, de toute inauthenticité. Et au-delà de la quête d'un moi authentique et d'une liberté très personnelle, Victor Brombert examine le grand thème de la prison heureuse qui permet à Stendhal, romantique à sa façon, de jouer avec les paradoxes de la liberté, c'est-à-dire de poser le rapport antagoniste entre la notion de liberté politique et le rêve de liberté privée.
Lien copié.