Monographie

Antoine d'Aure : l'homme à cheval au XIXe siècle

  • Antoine d'Aure : l'homme à cheval au XIXe siècle
  • Paris : Belin, DL 1999
  • 1 vol. (215 p.) : ill., tabl., couv. ill. en coul.; 24 cm
  • 978-2-7011-2613-5
  • B
  • Faux titre : "Les Cartier d'Aure : une dynastie d'écuyers français". - Bibliogr. p. 215
  • Antoine Cartier d'Aure, né en 1799 à Toulouse, fils posthume d'un ancien garde du corps de Louis XVI, sorti du Prytanée militaire de La Flèche, fut à l'âge de quinze ans, en 1814, élève-écuyer à l'École de Versailles, conservatoire de la doctrine équestre française, codifiée au XVIIIe siècle. Écuyer cavalcadour de Louis XVIII et de Charles X, il passe, en 1827, à la tête du manège de Versailles. Après sa fermeture en 1830, il devient pour seize ans le prince des maîtres de manège parisiens, sous Louis-Philippe. Puis, nommé Écuyer en chef à Saumur, il y dirige l'instruction équestre de 1847 à 1855. En 1856, il devient Écuyer Inspecteur des Écuries Impériales ainsi que Inspecteur des Haras Impériaux. Jouissant alors d'une renommée européenne, il va disparaître prématurément en 1863. [4e de couv.]
Lien copié.