Monographie

La panique morale

  • La panique morale
  • Paris : B. Grasset, impr. 2004
  • 1 vol. (352 p.) : couv. ill. en coul.; 21 cm
  • 978-2-246-66211-2
  • 170
  • La couv. porte en plus : "essai". - Bibliogr. p. [343-353]. Notes bibliogr.
  • TROP D'ETHIQUE TUE L'ETHIQUE : 1. L'éthique minimale. - 2. La panique morale. - 3. Le culte de l'ineffable. - PROBLÈMES D'ETHIQUE CONCRETE : 4. L'éthique appliquée est-elle une imposture ?. - 5. Le clonage n'est pas un problème moral. - 6. Clonage : où est le crime exactement ?. - 7. Assez grands pour avoir des relations sexuelles, trop petits pour en voir à la télé. - 8. La censure " chic ". - 9. Comment peut-on être à la fois pour la suppression de la mixité dans les écoles et contre l'adoption d'enfants par des couples de même sexe ?. - 10. Pourquoi la dénonciation des conditions de travail des prostitués aboutit-elle à la condamnation de la prostitution et non à la revendication de meilleures conditions de travail pour les prostitués ?. - 11. Comment se débarrasser de l'idée de perversion sexuelle ?. - 12. Au secours ! le " devoir " revient. - 13. Confusions autour de la " banalité du mal ". - LE DEBAT SUR LES PRINCIPES DU DEBAT : 14. Pourquoi avons-nous tant de mal à renoncer aux guerres morales ?. - 15. Qui a peur des théories morales ?. - 16. Responsable de tout et de rien. - 17. Aristote à la barre. - 18. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'opposition entre le conséquentialisme et la déontologie sans avoir jamais osé le demander. - 19. Essai d'inventaire des idées fausses ou douteuses sur l'utilitarisme. - 20. Que reste-t-il de la distinction entre les jugements de fait et les jugements de valeur ?. - 21. Le problème moral
  • " Le clonage suscite toutes sortes d'interrogations techniques ou psychologiques. Mais est-il immoral ? L'adoption d'enfants par des couples de même sexe pose certainement des problèmes d'acceptation sociale. Mais est-elle immorale ? Différentes pratiques sexuelles (sado-masochisme, échangisme, etc.) heurtent la sensibilité de ceux qui valorisent des normes de fidélité et de réciprocité. Mais sont-elles immorales ? La pornographie est un genre qu'on peut trouver contestable pour des raisons esthétiques ou politiques. Mais est-elle immorale ? La prostitution est, dans la plupart des conditions où elle s'exerce, un système d'exploitation répugnant. Mais l'acte d'échanger des services sexuels contre rémunération est-il immoral ? A toutes ces questions, il faudrait répondre non. Pourtant, on continue de dénoncer le clonage, l'homoparentalité, les pratiques sexuelles non conformes aux normes de fidélité ou de réciprocité, la prostitution, la pornographie, comme " immoraux. " Au lieu d'aider à démonter nos préjugés, tout indique que l'appel à la morale, au contraire, les renforce. Au lieu d'aider à calmer nos appréhensions injustifiées face à tout ce qui paraît neuf ou déviant, l'appel à la morale les alimente. Et, progressivement, la panique remplace la réflexion. Ne serait-il pas temps de penser ironiquement - philosophiquement - tout ce fatras d'effrois et de trop hâtives conclusions ? [4e de couv.]
  • Lien copié.