Article

Les Indiens d'Amérique : des Micmacs au Red Power. 1, Avant les Européens

  • Les Indiens d'Amérique : des Micmacs au Red Power. 1, Avant les Européens
  • 54
  • 2012
  • p. [7]-28 : cartes, ill. en noir et en coul.; 28 cm
  • Notes bibliogr.
  • 1. A la recherche du premier habitant / entretien avec Danièle Lavallée; propos recueillis pat Huguette Meunier. - 2. Chasseurs, guerriers et agriculteurs / entretien avec Alain Testart; propos recueillis pat Daniel Bermond. - 3. Étaient-ils les premiers écologistes ? / Philippe Jacquin. - 4. Petite histoire du scalp / Philippe Jacquin. - 5. Voyage chez les peuples du Nord-Ouest / Alain Testart
  • Ils sont 3 millions aux États-Unis, 1,2 millions au Canada. Ils mènent aujourd'hui la bataille devant les tribunaux pour la reconnaissance de leurs droits. Hormis quelques noms au parfum de légende, comme ceux de Geronimo et de Sitting Bull, on ignore presque tout de leur passé. Qui se souvient de l'extraordinaire diversité des peuples d'Amérique du Nord avant la conquête ? Et de la colonisation française, qui fut un temps d'alliances, d'échanges et de métissages ? Voici cinq siècles d'une aventure passionnante et tragique sur laquelle une histoire très renouvelée nous éclaire aujourd'hui. Elle permet pour la première fois de se placer du côté des Indiens. - 1. Sur la question du peuplement de l'Amérique, les débats font rage, les hypothèses fleurissent et les certitudes sont rares. Si les scientifiques sont divisés sur de nombreux points, il existe tout de même quelques points de convergence : d'abord le fait que les premiers habitants d'Amérique étaient des Homo Sapiens. - 2. Comment retrouver le passé de ces peuples sans écriture brisés par la conquête ? Les grandes enquêtes ethnographiques du XIXe siècle et les sources européennes du XVIIe et du XVIIIe siècle permettent de reconstituer l'extraordinaire diversité des Indiens d'Amérique du Nord. - 3. L'Indien « écologiste » est une invention de l'homme blanc. Les premiers habitants des États-Unis furent aussi de terribles prédateurs pour la nature. - 4. « Le sauvage prend son couteau dont il fait une incision autour des cheveux, depuis le haut du front jusqu'à la marque du cou... » Considérée comme un test de la bravoure des guerriers, la pratique du scalp remonte à l'époque précolombienne. - 5. Ces chasseurs-cueilleurs de la côte Nord-Ouest du Pacifique n'étaient ni pauvres ni nomades. Bien au contraire. Vivant dans de vastes maisons, ils tiraient leur richesse de l'abondance du saumon, entretenaient des esclaves et pratiquaient de grandes cérémonies de distribution de présents. [Sources : auteurs]
Lien copié.