Thèse

Prise en charge diagnostique et thérapeutique de la grippe saisonnière aux urgences de l’Hôpital d’instruction des Armées Robert Picqué au cours de l’épidémie 2018-2019 : évaluation des pratiques professionnelles / par Baptiste Saint-Pé; Directeur de thèse, Monsieur le Médecin en chef Christophe Gramond

  • Texte
  • sans médiation
  • Volume
  • Prise en charge diagnostique et thérapeutique de la grippe saisonnière aux urgences de l’Hôpital d’instruction des Armées Robert Picqué au cours de l’épidémie 2018-2019 : évaluation des pratiques professionnelles / par Baptiste Saint-Pé; Directeur de thèse, Monsieur le Médecin en chef Christophe Gramond
  • Prise en charge diagnostique et thérapeutique de la grippe saisonnière aux urgences de l’Hôpital d’instruction des Armées Robert Picqué au cours de l’épidémie 2018-2019 évaluation des pratiques professionnelles par Baptiste Saint-Pé 2021
  • 1 vol. (91 f.) : ill.; 30 cm
  • Diagnostic and therapeutic management of seasonal influenza at the Robert Picqué Army Hospital’s emergency room during 2018-2019 epidemic assessment of professional practices eng
  • Bibliogr. f.77-80 (29 réf.). Annexes
  • Thèse d'exercice Médecine générale Bordeaux 2021
  • Contexte : la grippe saisonnière est une maladie fréquente et responsable d’une surmortalité hivernale, notamment chez les personnes fragiles. Les Tests Rapides d’Orientation Diagnostique (TROD), ont été mis à disposition des professionnels de santé promettant un diagnostic rapide et fiable. Nous avons mené une évaluation des pratiques professionnelles sur l’emploi de ces TROD pour la grippe saisonnière aux urgences de l’hôpital d’instruction des armées Robert Picqué ainsi que sur sa prise en charge diagnostique et thérapeutique. Méthode : nous avons mené une étude observationnelle, descriptive, rétrospective et mono centrique sur les urgences de l’HIARP. La période d’étude s’étendait du 18 octobre 2018 au 08 Mai 2019. Les objectifs étaient d’ évaluer la pertinence de ce test en termes d’indications, de décrire la population admise aux urgences de l’HIARP ayant bénéficié d’un TROD et de décrire leur prise en charge diagnostique et thérapeutique. Résultats : uniquement 28,5 % des TROD étaient indiqués. Les dates de déploiement des tests étaient trop larges. Nous avons également testé tardivement de nombreux patients. La durée de passage des patients ayant bénéficiés d’un TROD aux urgences de l’HIARP était supérieur à la moyenne nationale. 97 % des patients ont bénéficié d’au moins un examen complémentaire et 35,1 % des patients ont bénéficié d’au moins un traitement. Enfin 71 % des patients ayant bénéficié d’un TROD ont ensuite été hospitalisés. Conclusion : la pertinence d’utilisation de ces tests n’est que de 28,5 % principalement due à une utilisation en dehors de la période épidémique et au-delà des 48 premières heures de l’apparition des symptômes. L’épidémie de grippe 2020-2021 n’a pas eu lieu, probablement en partie grâce à l’application large des mesures barrières. On peut donc se demander si l’application stricte des mesures barrières durant la période épidémique de grippe, en EHPAD ou aux urgences notamment ne serait plus pas pertinentes que le déploiement massif des TROD.
  • Background: seasonal influenza is a common illness that represent a major public health issue. It is responsible for an increase of winter mortality, especially for older and vulnerable people. Although its diagnosis is mainly clinical, new tools recently emerge including Rapid Diagnostic Orientation Tests (RDOT) now available. Therefore, we evaluated the professional practices using RDOT for seasonal influenza, as well as on its diagnostic and therapeutic patient management, in the Robert Picque Army Hospital’s emergencies. Method : we conducted an observational, descriptive, retrospective and mono-centric study on Robert Picque emergencies. The study was performed from October 18th 2018 to May 08th 2019. Firstly, we assessed the test relevance in terms of using indications and conditions. Secondly, we described the population admitted to HIARP emergencies benefited from a RDOT realization and the management of patient receiving a RDOT in our emergency department. Results : only 28.5% of the RODT were indicated. Test deployment dates were too broad. Many patients have been lately tested. Time spent by patients receiving RODT in HIARP emergencies was higher compared to the national average. 97% of patients received at least one supplementary examination, and 35.1% of patients received at least one treatment. Finally, 71% of patients receiving RDOT were subsequently hospitalized. Conclusion : efficiency of these tests utilization is only 28.5%. We could propose supplemental training for physicians on the RTOD optimal use and indications. The RDOT remains a fast, inexpensive and reliable diagnostic tool which need to be used wisely and integrated into a relevant diagnostic support. The 2020-2021 influenza epidemic did not occur, probably because of application of barriers measures. Therefore, it is questionable whether the strict application of the barrier measures during the influenza epidemic, would be more effective than a massive use of RTOD.
Lien copié.