Monographie

Voyage pittoresque ou Description des royaumes de Naples et de Sicile

  • Voyage pittoresque ou Description des royaumes de Naples et de Sicile
  • Paris : [Clousier], 1781-1786
  • 5 t. en 4 vol. : titre front., ill. g.s.c., bandeaux, culs de lampe et lettr. g.s.b.; in-fol.
  • XVIII ème siècle
  • Edition originale
  • Épître dédicatoire gravée, 421 gravures hors texte dont 13 cartes et plans, 14 planches de médailles, la planche dite des Phallus et de très nombreux culs-de-lampe et vignettes. Le tout gravé d'après des dessins d'Auvray, Choffard, Cochin, Desmoulins, Desprès, Duplessis-Bertaux, Fragonard, Houel, Martini, Pâris, Renard, Hubert Robert, Saint-Non, Tierce et Weisbrod par Aliamet, Allix, Berthault, Choffard, Couché, Dagoty fils et autres.Quelques planches gravées en coul.- Volume I: Première partie du premier volume, contenant un précis historique de leurs revolutions. Les cartes, plans & vues du royaume & de la ville de Naples. Ses palais, ses eglises, ses tombeaux. Ses poétes, peintres & musiciens célèbres. Le Vesuve, avec l'histoire de ses eruptions les plus connues. Les moeurs & usages du peuple napolitain, ainsi qu'une idée de son gouvernement, du commerce & des productions naturelles de ce pays; I, 2: Seconde partie du premier volume, contenant une description des antiquités d'Herculanum, des plans & des details de son théâtre, avec une notice abregée des différens spectacles des anciens. Les antiquités de Pompeii. La description des Champs Phlegréens, & enfin celle de la Campanie & des villes des environs de Naples; III: Troisième volume, contenant le voyage ou circuit de la partie meridionale de l'Italie, anciennement appellée Grande-Grece; IV, 1-2: Quatrième volume, contenant la description de la Sicile. Premiere [seconde] partie.-Réf.: Blackmer, 1473; Brunet V, 55-56; Cohen-Ricci 928-930; Ray, French 34
  • Jean-Claude Richard Saint-Non se rendit en Italie pour la première fois en 1759. Il fit alors la connaissance de Fragonard et d'Hubert Robert avec lesquels il visita Naples, Herculanum, Pompéi et le Vésuve. "A son retour [en France] il entreprit d'en publier la relation (Voyage pittoresque de Naples et de Sicile) et l'accompagna de planches et vignettes, gravées par les meilleurs artistes du temps d'après ses propres dessins et ceux de ses compagnons; car il en exécuta un grand nombre, soit à l'eau-forte, soit au lavis d'un procédé de son invention,reproduisant à l'aquatinte les subtilités du lavis et qui diffère de celui de Le Prince. Une semblable publication, ne s'adressant qu'à un nombre très restreint de riches amateurs, était au dessus des forces d'un simple particulier. Elle fut ruineuse pour Saint-Non, et absorba non-seulement sa propre fortune, mais aussi celle d'un de ses frères" (Hoefer). Saint-Non s'assura les services des meilleurs artistes et écrivains de son temps dont Vivant Denon qui rédigea un grand nombre d'articles. Cet ouvrage, qui compte parmi les plus ambitieux jamais publiés par une personne privée, servit de modèle pour des publications postérieures comme le Voyage Pittoresque de Houel et le célèbre Voyage en Dalmatie et en Istrie de Las Cases. "La production française du XVIIIe siècle est marquée par la publication de deux ouvrages remarquables tant par leur ampleur que par leur qualité intellectuelle et typographique : le Voyage pittoresque des royaumes de Naples et de Sicile (1781-1786) de l'abbé de Saint-Non et le Voyage pittoresque de la Grèce (1782-1822) du comte de Choiseul-Gouffier. Saint-Non inaugure le genre avec des exigences artistiques d'emblée fort élevées, puisqu'il s'adjoint, pour illustrer les textes qu'il rédige, des collaborateurs aussi prestigieux que Hubert Robert ou Jean-Honoré Fragonard. Tous les monuments dignes d'intérêt sont cités et représentés, ainsi que les phénomènes les plus curieux, tels que des miracles donnant lieu à des scènes d'hystérie populaire, ou des éruptions volcaniques. Il s'agit de promener le lecteur en imagination dans des lieux inconnus."Caroline BECKER-JEANJEAN in Les récits illustrés de voyages pittoresques publiés en France entre 1770 et 1855
  • Lien copié.