Article

L'ASIE DU SUD ET DU SUD-EST - L'OCEANIE 2004-2009 [Article]

  • L'ASIE DU SUD ET DU SUD-EST - L'OCEANIE 2004-2009 [Article]
  • n° 6 - 11 à 74
  • Extrait de : REVUE D'ÉTUDES (LA) Le reflet du monde contemporain du 01/06/2009 - n° 6 - 11 à 74
  • L'Union indienne résiste à la crise mondiale comme à ses voisins violents. L'Afghanistan et le Pakistan sont devenus le terrain d'une nouvelle guerre américaine... La périphérie de l'Inde se démocratise dans une relative douceur. Les querelles ethniques et religieuses inquiètent les Etats de la région. Les catastrophes naturelles et l'évolution climatique les menacent tout autant. Indonésie et Philippines combattent la crise et leurs terroristes; le Timor-Leste (Timor-Oriental) a renoué avec la violence. L'Australie et la Nouvelle-Zélande cherchent à maintenir leur prospérité en s'amarrant encore plus à l'Asie. ...> Plan de l'article : - République islamique d'Afghanistan - La guerre américaine Vieux royaume rebelle, l'Afghanistan a triomphé des Britanniques au XIXè siècle et des Soviétiques au XXè. Libéré des taliban en 2001, il ne l'a pas été pour autant de ses démons : féodalité, guerre des chefs, pauvreté, opium et archaïsme. Les nouveaux taliban relèvent la tête face à un gouvernement déconsidéré et à une coalition qui s'interroge. - La République islamique du Pakistan - La talibanisation Depuis 2001, l'alliance américaine attise les violences : islamistes et taliban dans le nord-ouest et au Baloutchistan, chiites et sunnites partout. La terre elle-même est violente, puisqu'en 2005 un séisme a fait 73 000 victimes. En 2007, l'assassinat de Benazie Bhutto marque un paroxysme des violences quotidiennes. En 2008, Musharraf cède la place à Asif Ali Zardari, veuf de Benazir Bhutto. En 2009 les taliban s'approchent d'Islamabad... - République de l'Union indienne - La fin de l'embellie Depuis 2004, le parti du Congrès a retrouvé le pouvoir après un intermède des nationalistes hindouistes. La xénophobie de ceux-ci a contraint Sonia Gandhi, présidente du parti du Congrès, à désigner Manmohan Singh comme Premier ministre. Sans majorité, son action fut bridée par ses alliés communistes. En 2009, le même schéma se dessine. - République fédérale démocratique du Népal - De la monarchie à la République Après la tragédie qui décapite la famille royale en 2001, le coup d'Etat royal de 2005 rapproche les rebelles maoïstes de l'opposition démocratique. Ensemble, ils font plier le roi et instaurent la République. - Royaume du Bhoutan - La démocratie s'installe Le Bhoutan Etat féodal où le servage n'a été aboli qu'en 1958, se modernise à grands pas. Son quatrième souverain a abdiqué en 2005 en faveur de son fils aîné et organisé des élections... Le pays recherche toujours le Bonheur national brut. - République socialiste démocratique du Sri Lanka - Le chemin de la paix est un défi Depuis 1983, le Sri Lanka voit s'affronter Cinghalais de souche, boudhistes et Tamouls, migrants de l'époque coloniale, et hindouistes. Chandrika Kumaratunga, élue en 1994 à la présidence pour faire la paix, a cédé la place à Mahinda Rajapakse en 2005. La fin des combats en 2009 signifie-t-elle la paix ? - République des Maldives - La démocratie s'installe La République des Maldives, archipel poissonneux de 800 kilomètres de long sur 130 de large, est tributaire de la mer, à la fois menace et ressource. En décembre 2004, le tsunami a porté un coup sévère à l'économie. En octobre 2008, la démocratie l'a emporté en douceur... - République populaire du Bangladesh - Démocratie chaotique Face à de multiples défis, le Bangladesh réussit, souvent mieux que d'autres pays, à combattre la pauvreté mais pas la violence. Les femmes se succèdent à la tête du pays : Khaleda Zia, de 2001 à 2006, Hasina Wajed, depuis 2008, après l'intermède de deux ans de gouvernement militaire provisoire... Cette démocratie chaotique est, qui plus est, frappée régulièrement par des catastrophes naturelles ou des actes de violence inouis. - Fédération de Malaisie - Tsunami politique Fédération de neuf sultanats et de quatre Etats, la Malaisie s'est séparée en douceur, en 2003, de son Premier ministre Mahathir, au pouvoir depuis 1981. Après avoir fêté, en 2007, cinquante ans d'indépendance
Lien copié.