Monographie

Nicolas Ier [Texte imprimé] / Henri Troyat

  • Texte
  • Nicolas Ier [Texte imprimé] / Henri Troyat
  • Paris : Perrin, 2000
  • 231 p.
  • 2-262-01679-8
  • Fils de Paul Ier, le tsar dément, et frère cadet d'Alexandre Ier, le vainqueur de Napoléon, Nicolas Ier, (1796-1855) affirme, dès son plus jeune âge, un caractère violent et complexe. Lors de son avènement, le 14 décembre 1825, il doit réprimer dans le sang la révolte des Décembristes, qui groupent l'élite militaire et intellectuelle du pays. Mais cette flambée de générosité libérale à la française laissera des traces, aussi bien dans l'esprit des foules que chez le tsar. Tout au long de sa vie, Nicolas Ier sera obsédé par l'épouvantail des désordres populaires. Soucieux de maintenir dans son intégrité l'héritage des institutions et des traditions que lui ont légué ses ancêtres, il pliera la Russie sous une discipline de fer. Son penchant pour les peines corporelles lui vaudra, dans les masses, le surnom de Nicolas le bastonneur . Victime de sa rigueur, Nicolas Ier, qui a voulu être non seulement le gendarme de la nation russe, mais le gendarme de toute l'Europe, doit se résoudre à la faillite de ses ambitions hégémoniques et meurt, désabusé. Malgré ces derniers échecs, son image de tyran-patriote hantera les maîtres successifs d'un pays qu'il est impossible de comprendre sans se référer, à tout moment, aux lointains soubresauts de son histoire...
  • Lien copié.