Article

LA RUSSIE ET L'OMC : UN INTERET RECIPROQUE MAIS DES ENJEUX CONTRADICTOIRES [Article] / Matelly, Sylvie

  • LA RUSSIE ET L'OMC : UN INTERET RECIPROQUE MAIS DES ENJEUX CONTRADICTOIRES [Article] / Matelly, Sylvie
  • Extrait de : REVUE INTERNATIONALE ET STRATÉGIQUE (LA) du 21/12/2007 - n° 68 - 165 à 174
  • La Russie négocie son adhésion à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) depuis quinze ans. La durée de ces négociations souligne la difficulté des Russes à convaincre de la réalité de la transition de leur économie vers une économie de marché. Plusieurs facteurs expliquent la lenteur de ces négociations. Outre la procédure d'adhésion qui reste longue et complexe, l'entrée à l'OMC exige une série de réformes. Certains secteurs d'activité, en particulier celui de l'énergie, mais aussi l'automobile et l'aéraunotique, doivent s'ouvrir à la concurrence. Le principe de réciprocité et la clause de la nation la plus favorisée doivent être appliqués. Les questions de contre-façons ou encore de normalisation sanitaire sont également importantes. Enfin, des raisons indépendantes aux négociations russes peuvent aussi peser sur l'agenda.
Lien copié.