Monographie

Les Aztèques

  • Les Aztèques
  • Paris : PUF (Presses universitaires de France), 1970
  • 1 vol. (124 p.) : ill., cartes; 18 cm
  • Que sais-je ? 1391 0768-0066
  • Que sais-je ? 1391 0768-0066
  • 970.4
  • Bibliogr. p. [125]
  • I. Les origines : Les anciennes civilisations mexicaines : l’époque préclassique; Les Olmèques; Les civilisations classiques; Les Toltèques; Les États post-toltèques; La fondation de Tenochtitlán; Les débuts de la dynastie; Fondation de la Triple Alliance. - II. L’Empire aztèque en 1519 : Les provinces; Le tribut. - III. Société et gouvernement : Le peuple; Les esclaves; Les artisans; Les négociants; Les dignitaires; Les prêtres; La richesse; Le gouvernement. - IV. La vie quotidienne : Vie rurale et vie urbaine; Les subsistances, la cuisine et les repas; Vêtement et ornements; Les jeux; Techniques et connaissances; Le cycle de vie. - V. La religion : Les dieux; L’univers et la guerre sacrée; Les rites; La spéculation théologique. - VI. Arts et littérature : Les origines; L’architecture; La sculpture; Peinture et enluminure; Les arts mineurs; Littérature, musique et danse. - VII. La chute de l’Empire aztèque : Les premières expéditions espagnoles; Hernán Cortés; La guerre; Les causes de la défaite
  • Les Aztèques dominaient avec éclat la plus grande partie du Mexique quand les conquérants espagnols y pénétrèrent en 1519. Leur langue, leur religion s’étaient imposées, de l’Atlantique au Pacifique et des steppes du nord au Guatemala, sur d’immenses étendues. Le nom de leur souverain Motecuhzoma était vénéré ou craint d’un bout à l’autre de ce territoire. Leurs commerçants parcouraient le pays en tous sens avec leurs caravanes de porteurs. Leurs fonctionnaires percevaient partout l’impôt. Aux frontières, les garnisons aztèques tenaient en respect les populations insoumises. À Ténochtitlán (Mexico), leur capitale, l’architecture et la sculpture avaient pris un essor extraordinaire, tandis que se développait le luxe du vêtement, de la table, des jardins, de l’orfèvrerie. [4e de couv.]
Lien copié.