Monographie

Enfants de troupe dans les régiments,1788-1888

  • Enfants de troupe dans les régiments,1788-1888
  • Sceaux : L'Esprit du livre, 2005
  • 1 vol. 293 p.-8 p. de pl. : ill. en coul., couv. ill.; 21 cm
  • Histoire & mémoires combattantes 1778-4891
  • 978-2-915960-11-2
  • Histoire & mémoires combattantes 1778-4891
  • 370.9
  • Texte remanié de : Mémoire de DEA : Histoire des doctrines stratégiques : Paris, École militaire : 2004 : Cent ans d'enfants de troupes dans les régiments : approche historique de l'éducation délivrée entre 1788 et 1888
  • - Les aléas d'une logique de guerre permanente (1788-1815) - Les aléas d'une situation de paix intérieure (1815-1870) - Vers la création des écoles militaires préparatoires Si le tableau de Manet, Le joueur de fifre, emblème du mouvement impressionniste, est connu de tous, c'est loin d'être le cas de la dure condition de l'enfant de troupe mis en scène par l'artiste. Et pour cause ! Des siècles durant, adultes et enfants ont cohabité dans l'armée et sur les vaisseaux de guerre sans choquer quiconque... Pourtant, poussé par des ministres visionnaires, le pouvoir royal a fini par essayer de réglementer cette situation inacceptable. Entre une ordonnance de Louis XVI de 1788 accordant une solde à certains enfants de soldats et l'ouverture de l'orphelinat Hériot à La Boissière, en 1888, des fils de soldats, musiciens ou apprentis, bravant parfois la mitraille sur le champ de bataille et souvent l'ennui dans les casernes, ont ainsi été admis comme enfants de troupe dans l'univers des combattants, jusqu'à ce qu'ils soient en âge de s'engager. Les changements politiques qui ont ponctué cette période se sont traduits par autant de restructurations de l'armée et donc de réformes de la condition de ces jeunes gens. Les aspects négatifs de l'institution l'ayant finalement emporté sur ses réels bienfaits, les enfants de troupe ont été progressivement regroupés dans des écoles, conservant cette appellation choisie en 1800 par Bonaparte, qui fait la fierté de leurs descendants.[4ème de couv.]
  • Lien copié.