Monographie

Poésie et figuration, suivi de A noir : poésie et littéralité

  • Poésie et figuration, suivi de A noir : poésie et littéralité
  • Paris : Questions théoriques, 2014, cop. 1983
  • 1 vol. (307 p.); 21 cm
  • 978-2-917131-38-1
  • 808.1
  • Notes bibliogr.
  • Poésie et figuration : Dans Poésie et figuration, Jean-Marie Gleize trace la genèse de ce qui serait une "poésie moderne", de Lamartine à Denis Roche. Les huit lectures proposées ici s'articulent les unes aux autres à la façon d'un procès : celui que la poésie instruit contre elle-même; celui qui la fait devenir ce qu'elle est, ce qu'elle sera. "Cette histoire, on s'en doute, n'est pas linéaire; les tracés se recoupent ou se recouvrent, se superposent et s'annulent. L'enquête est menée à l'intersection de deux questions clés : la constitution du "moi" et ce qu'il représente, ou figure, à travers ses multiples catastrophes, effacements, métamorphoses. En un mot, c'est la curieuse histoire littérale du sujet lyrique, brûlante, paradoxale, en cours". A Noir : Poésie et littéralité : Existe-t-il une poésie après la poésie, en avant d'elle ? Une prose qui serait littérale, très "particulière" ? La poésie n'est rien d'autre que le moment où cette question se pose. Or : La poésie n'arrange rien; Elle ne consiste pas à reproduire le réel, mais à se rendre à lui, à rendre le réel, à rendre réel; Cela est impossible, interminable, inachevable, nécessaire. Cela est précisément la littérature. Poésie et figuration a d'abord paru au Seuil, dans la collection "Pierres vives", en 1983. A noir : Poésie et littéralité a d'abord paru au Seuil, dans la collection "Fiction & Cie", dirigée par Denis Roche, en 1992.[4e couv.]
  • Lien copié.