Thèse

John Foster Dulles à l'heure de la première détente : 1953-1959 : entre leadership et unilatérisme : les Etats-Unis et la guerre froide / Nicolas Vaicbourdt; sous la direction de Robert Frank

  • Texte
  • sans médiation
  • John Foster Dulles à l'heure de la première détente : 1953-1959 : entre leadership et unilatérisme : les Etats-Unis et la guerre froide / Nicolas Vaicbourdt; sous la direction de Robert Frank
  • John Foster Dulles à l'heure de la première détente 1953-1959 entre leadership et unilatérisme les Etats-Unis et la guerre froide Nicolas Vaicbourdt Lille Atelier national de reproduction des thèses 2004 Microfiches Lille-thèses
  • [S.l.] : [s.n.], 2004
  • 2 vol. (X-476 p.); 30 cm
  • John Dulles in the era of the first detente 1953-1959 between leadership and unilateralism the United States and the cold war eng
  • 327.091
  • Bibliogr. p. 435-469
  • Thèse doctorat Histoire Paris 1 2004
  • Ce travail se propose de suivre la conception et la concrétisation de la politique étrangère de l'administration Eisenhower à travers le prisme de John Foster Dulles, son secrétaire d'Etat. Maître d'œuvre de la première doctrine de dissuasion, Dulles a entrepris de figer la confrontation militaire entre les deux blocs pour inscrire la guerre froide dans sa dimension idéologique. Il s'agira d'étudier la corrélation entre ses conceptions et ses décisions concrètes, et d'en apprécier la plasticité dans le contexte mouvant de la première détente. Malgré une succession de crises révélant les limites des représailles massives, Dulles, en s'imposant dans le processus décisionnel instauré par Eisenhower, a fixé les axes majeurs de la politique de sécurité nationale américaine. Cependant, bien que le maintien d'une politique multilatérale ait été une des motivations de Dulles, sa difficulté à faire admettre ses objectifs à ses alliés l'entraîna dans une politique aux relents unilatéralistes.
Lien copié.