Article

L'économie mondiale, un navire sans capitaine ? [article] / Jean-Marc Siroën

  • L'économie mondiale, un navire sans capitaine ? [article] / Jean-Marc Siroën
  • Extrait de : Problèmes économiques Hors-série n° 6 septembre 2014 - p. 113-119
  • L'économie mondiale est aujourd'hui beaucoup plus intégrée qu'elle ne l'était dans l'après-guerre, lorsqu'ont été mise en place les institutions internationales chargées d'en assurer la régulation. De plus, une partie de ce dispositif de régulation a volé en éclats avec le démantèlement du système de Bretton Woods, qui a marqué la fin du lesdership américain et le flottement de la plupart des monnaies. Depuis, les carences de la gouvernance mondiale sont sans cesse mises en avant. Selon Jean-Marc Siroën, il serait faux, toutefois, d'assimiler l'économie mondiale à un navire sans capitaine. En effet, l'expérience de la crise récente a montré que contrairement aux années 1930, i lexiste bien des structures de pilotage : les institutions internationales - FMI, Banque mondiale, OMC - mais aussi les structures informelles - le G7-G8, élargi au G20 -, qui se sont révélées à l'occasion de la crise plus actives que les premières. Ce sont néanmoins des institutions nationales - les banques centrales et les gouvernements - qui ont pratiqué les interventions les plus décisives.
Lien copié.